Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

10 mai 2012

Essai routier: Chevrolet Sonic 2012

Lorsque j’ai commencé mon aventure de critique automobile en 2004, je faisais mes essais routiers chez des concessionnaires.  Et la petite voiture d’entrée de gamme chez GM était l’Aveo construite en Corée dans les ex-usines Daewoo que GM avait rachetées.  Je me souviens que j’aimais bien ces petites voitures sans grand raffinement parce qu’on pouvait tout de même s’amuser à leur volant, si on s’en donnait la peine.  Le nouveau Général Moteur a décidé cette année de changer la donne avec la Sonic.  GM a décidé de gâter le public-cible de la Sonic avec un design jeune autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.  De plus, elle est désormais une vraie américaine puisque GM a investi 545 millions de dollars à son centre de montage d’Orion, Michigan et restauré près de 1 000 emplois dans la région de Detroit.  C’est maintenant la seule petite voiture construite en Amérique de Nord.

Bien qu’elle a l’apparence d’une trois-portes, la petite Chevrolet Sonic est belle et bien une cinq-portes.  C’est que Chevrolet a intégré la poignée des portières arrière au pilier C.  La partie avant est agressive avec ses quatre phares ronds et son nœud papillon proéminent.  La partie arrière est dans le même style avec ses feux ronds, moitié feux de position, moitié clignotants avec un autre rond plus bas pour les feux de recul.  C’est très dynamique pour une voiture d’entrée de gamme.  La petite Sonic est disponible en trois niveaux d’équipement : LS, LT et LTZ.  Une version berline est aussi offerte.  J’étais au volant de la Sonic LT hatchback auquel on avait ajouté quelques groupes d’équipements optionnels ce qui fait qu’elle n’était plus vraiment un modèle d’entrée de gamme!

On ouvre la portière et on découvre un habitacle très joyeux avec cette couleur « Brique » qui recouvre une partie du tableau de bord.  Les sièges sont aussi partiellement recouverts de tissus de cette couleur.  Ils sont pas mal même si j’aurais souhaité un peu plus de support lombaire.  Le support latéral est bon.  La position de conduite est facile à trouver et le siège du conducteur s’ajuste aussi en hauteur.  Le volant est ajustable en hauteur et en profondeur.  La nacelle des cadrans que l’on retrouve habituellement a laissé sa place à un petit bloc d’affichage.  À droite, l’indicateur de vitesse numérique avec totalisateur journalier, consommation d’essence, boussole et position du levier de vitesses et à gauche, un énorme tachymètre.  Ça ne plaira pas à tous les goûts mais je trouve que c’est original et rafraichissant.  Sur le volant, le régulateur de vitesse à gauche et les commandes de la radio à droite en plus de la commande du système Bluetooth.  Le bloc central est aussi original avec son vide-poche sur le dessus et deux rangements de chaque côté.  Sous les buses de ventilation, le système audio (haut de gamme dans ma voiture d’essai) qui reçoit les ondes AM/FM et XM en plus de jouer les CD et les MP3.  Il y a aussi des prises USB et AUX dans le petit coffre à gants du haut (oui, oui il y a deux coffres à gants) et par Bluetooth on peut y brancher un iPod Touch.  Et la merveille dans tout ça?  Tout fonctionne à merveille.  J’ai essayé des voitures beaucoup plus chères dont les systèmes audio étaient beaucoup plus capricieux.  En plus, vous pouvez ajuster le son différemment selon la source sélectionnée.  Par exemple, vous pouvez mettre plus de basses à votre iPod et moins à la radio FM tout en mettant plus d’aigus à vos CD.   Je note aussi les buses de ventilation de chaque côté du tableau de bord qui sont en forme de turbine.  Très jolies!  Le chauffage n’a pas causé de souci et avec les sièges chauffants, le froid québécois s’endure un peu plus facilement!

C’est plus difficile de prendre place à l’arrière car les portières ne sont pas très larges.  Par contre, lorsqu’on est en place, on est bien assis mais l’espace pour les genoux est plutôt limité.  Et même s’il y a des ceintures pour cinq personnes, mieux vaut n’être que quatre.  La soute à bagages est étonnamment logeable et lorsque la banquette est abaissée, le plancher ainsi créé est parfaitement plat.  De plus, il y a un double plancher qui vous donne encore plus d’espace pour de gros objets.  Grâce à ce double plancher, j’ai d’ailleurs pu entrer dans la petit Sonic une guitare et sa boîte de rangement sans baisser la banquette!  Pas mal, non?

C’est sous le capot que c’est un peu plus décevant.  Non pas que le quatre cylindres de 1,8 litre n’est pas performant mais sa consommation d’essence m’a laissé perplexe.  À 8,0 L/100 km, plusieurs autres voitures essayées dans cette catégorie battait cette consommation.  Mais son rendement est très bien.  Et la transmission automatique à six rapports lui est bien assortie.  Un autre moteur, disponible seulement sous le capot de la version LTZ, le 1,4 litre turbo, aurait pu faire mieux.  D’ailleurs, c’est ce que suggèrent les cotes de consommation du gouvernement canadien : le moteur 1,8 avec la transmission automatique est la combinaison la plus énergivore.  Étonnant pour une voiture qui se vante d’offrir l’économie d’essence de série!  On peut toutefois trouver d’autres belles choses en équipement de série comme les roues de 15 pouces (certaines concurrentes offrent encore des 14 pouces!) et des freins antiblocage ABS aux quatre roues.  Ces freins offrent d’ailleurs une belle efficacité et la suspension, un bon compromis entre confort et tenue de route.  Sur ma voiture d’essai, il est évident que les pneus de 17 pouces, disponibles en option, améliorent la tenue de route.  Mais de toute façon, ce n’est pas une voiture pour faire de la vitesse, comme les concurrentes de la catégorie. 

La catégorie des sous-compactes inclue habituellement des petites voitures qui offrent un simple moyen de transport à moindre coût.  Du côté de la Sonic, c’est réussi si on choisit les versions les moins chères.  Si on prend les versions plus équipées ou si on ajoute beaucoup d’options, le prix risque fortement de la défavoriser.  Mais la qualité de finition est bonne, l’agrément de conduite est très bien et comparée à l’Aveo qu’elle remplace, elle a pris du lustre.  Ce sera donc à la Spark de battre des records de prix…

Questions, commentaires, opinions?  Venez discuter de la Chevrolet Sonic sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici.

Essais réalisés précédemment : 

Conditions de l’essai

Réalisé du 2 au 10 avril 2012.
Journées de soleil et de nuages, entre – 3 et 15 °C.
Modèle essayé : Chevrolet Sonic LT 2012 + Groupes Habillage, Tranquillité d’esprit et Sonore
Assemblée à Orion, Michigan, USA
Prix selon www.chevrolet.ca (10 mai 2012) :
--- LS : 17 240 $
--- LT : 19 340 $
--- LTZ : 22 840 $
Prix du modèle essayé : 23 705 $ + taxes
Distance parcourue : 606,9 km (33 % autoroute)
Consommation selon Ressources Naturelles Canada :
--- En ville : 8,3 L/ 100 km
--- Sur route : 5,5 L/ 100 km
--- Emissions de CO² : 3 266 kg/ année
Consommation dans la vraie vie: 8,0 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 2 100 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 400 tours/minute
Véhicule fourni par General Motors Canada.
Photos prises à la Ferme Régis, Notre-Dame-des-Prairies, Qc

2 commentaires:

smart.sosblog.fr/ a dit...

Belle petite voiture de Chevrolet.

Kamila

Pascal a dit...

Bonjour/Bonsoir. J'ai une Sonic LS 2013 de base Automatique + Climatiseur.
Ma Sonic indique une consommation d'essence entre 9 et 10.5 litres aux 100/km en ville.

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+