28 janvier 2014

Essai routier: Kia Rondo 2014



La Kia Rondo est probablement l’incarnation motorisée de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf. Depuis ses débuts canadiens en 2007, la Kia Rondo a toujours offert une version à sept places. Lors de ce dernier contact, en 2008, j’avais fait asseoir mes enfants sur ces deux places supplémentaires et elles me semblaient parfaitement utilisables. Il fallait toutefois choisir entre amener sept passagers sans bagages, ou moins de passagers et plus de bagages. C’est souvent le cas, même avec les fourgonnettes pleine grandeur.

Cette année, Kia a redessiné plusieurs de ses modèles, dont la Rondo, et elle n’est plus une exclusivité canadienne puisque nos voisins américains peuvent aussi se la procurer. Silhouette toute en rondeurs, moins utilitaire et plus aérodynamique font maintenant partie du vocabulaire qui qualifie cette Kia Rondo 2014. Au premier coup d’œil, sur des photos, la glace comprise entre les piliers C et D me semblait bien petite en comparaison de celle de la génération précédente. Est-ce que ce n’était qu’un effet d’optique? Est-ce que les deux places supplémentaires sont encore accessibles? Il semble bien que ma vue ne m’ait pas joué de tour!

Autant vous l’avouez tout de suite : en plus de l’avoir essayée pendant une semaine, je suis allé, quelques semaines plus tard, chez le concessionnaire afin de discuter de la possibilité d’en acquérir une. Son esthétique agréable, son espace disponible dans la version cinq places et son économie d’essence me tentaient. Son équipement assez complet m’a aussi attiré. Même si je ne l’ai pas achetée (pour diverses raisons), je suis encore convaincu qu’elle représente un bon achat… à certaines conditions!

Parcourons d’abord les modèles. La Kia Rondo 2014 est offerte en trois niveaux d’équipements : LX, EX et EX Luxe. Seule la déclinaison EX Luxe est livrée avec sept places de série, alors que les deux autres viennent d’office avec cinq places, les deux autres places étant offertes en option. C’est la version EX Luxe que j’ai pu tester, mais je suis persuadé que ce n’est pas la version qui offre le meilleur rapport qualité/prix. La Rondo EX Luxe est très équipée au point où il n’y a aucune option disponible.

L’accès est facile à l’avant et les sièges en cuir offrent un bon confort et un bon soutien latéral. L’accès à l’arrière dépend du nombre de personnes que vous voulez y asseoir. La banquette arrière peut se reculer ou s’avancer, laissant beaucoup d’espace pour les jambes des personnes assises sur celle-ci. Attention! Si vous désirez asseoir des personnes sur la petite banquette derrière la banquette centrale, il faudra impérativement que les personnes du milieu fassent un effort, peut-être même celles assises à l’avant. Lorsque la banquette centrale est complètement reculée, il n’y a aucun espace pour les jambes des personnes assises à la troisième rangée. Je pense donc que la petite fourgonnette est beaucoup trop petite pour offrir deux places supplémentaires. Si ce sont les sept places qui vous intéressent dans cette voiture, pensez-y bien! Par contre, si vous choisissez la version cinq places, vous aurez une surprise. L’espace de chargement devient très grand. J’en reparle plus loin.

Pour l’instant, parlons des places avant. Le design de la planche de bord est bien, sans vraiment être hors de l’ordinaire. Les matériaux et l’assemblage sont de bonne qualité. L’intérieur de la nacelle est dessiné en fonction de la forme des cadrans. Ceux-ci incluent le tachymètre à gauche, indicateur de vitesse à droite et un ordinateur de bord au centre. Les renseignements les plus souvent consultés sont tous sur la même page (autonomie, consommation moyenne et ponctuelle, température extérieure et odomètre), vous empêchant ainsi d’être distrait en parcourant les pages. L’autre page utile est celle qui donne les informations du GPS lorsqu’une destination est programmée. C’est moins distrayant que le grand écran central. Le tout est en lettrage blanc sur fond noir, très lisible, mais aussi austère.

Le volant comprend toutes les fonctions utilisées fréquemment comme le contrôle du système audio à gauche, le régulateur de vitesse à droite, le téléphone en bas à gauche et l’ordinateur de bord en bas à droite. À cet emplacement, il y a aussi un commutateur qui vous permet de sélectionner la sensibilité de la direction. Nommée Flexsteer, cette direction offre trois modes : Confort, Normal ou Sport. Pourquoi choisir la direction plus floue lorsque vous pouvez choisir celle qui est plus aiguisée? Je n’en ai aucune idée et c’est pourquoi je l’ai toujours laissée au mode Sport. Gadget inutile selon moi.

Il y a beaucoup de petits espaces de rangement. Le coffre à gants est de bonnes dimensions et peut même être réfrigéré. Le petit coffre entre les deux sièges est aussi utile, tout comme le vide-poches sous les commandes de ventilation. Celles-ci sont composées de boutons et de deux molettes. Dans la version EX Luxe, la climatisation est bizone. Le climatiseur n’a eu aucune difficulté à garder l’habitacle confortable.

Le système d’infodivertissement de mon véhicule d’essai ne comprenait pas les fonctions du système UVO de Kia, puisque celui-ci n’est pas offert avec le système de navigation. C’est dommage puisque les commandes vocales en français sont plus limitées si le système UVO n’est pas installé. Bien que je n’aie pas essayé toutes les fonctions (il y en a beaucoup!), la lecture de disques compacts, l’interface pour iPod, la radio satellite et la radio FM m’ont procuré bien du plaisir. La fonction mains libres du système Bluetooth fonctionne bien avec les téléphones cellulaires. Le système a même pu lire la musique enregistrée dans mon téléphone. On peut aussi regarder des images avec un appareil branché à l’aide d’un fil USB. L’écran tactile diffuse également l’image de la caméra de recul lorsque vous sélectionnez la marche arrière. Les prises USB et AUX sont situées dans un petit rangement en bas du bloc central, entre deux prises 12V, vous permettant d’y laisser votre iPod à l’abri des regards.

Pour ce qui est de l’espace de chargement, il est bien évident qu’avec toutes les banquettes relevées, il n’en reste pas beaucoup. Toutefois, avec les banquettes abaissées, le volume de chargement est drôlement intéressant, d’autant plus que le plancher est presque plat. La banquette centrale est divisée 60/40 alors que celle derrière s’abaisse en deux sections d’égale largeur. Petit détail intéressant : les modèles EX ont une petite lampe de poche DEL intégrée dans le côté de la soute à bagages. Dotée de piles rechargeables, elle se recharge toute seule lorsqu’elle est placée dans son compartiment.

Sous le capot, toutes les Kia Rondo 2014 cachent un moteur quatre-cylindres à injection directe de 2,0 litres produisant 164 chevaux à 6 500 tours/minute. Le couple est de 156 livres-pied à 4 700 tr/min. La puissance n’est pas délirante, mais suffisante pour les besoins quotidiens de cette petite fourgonnette. Le modèle LX offre une transmission manuelle à six vitesses en équipement de série alors que les autres modèles vous gratifient d’une boîte automatique à six rapports avec mode manuel Steptronic. Un mode activeEco est disponible afin de vous faire économiser plus d’essence. Personnellement, je n’aime pas beaucoup ces modes d’économie qui masquent les performances en échange d’économies d’essence minimes et d’un agrément de conduite diminué. Celui de la Rondo est comme la majorité des autres. Si vous ne le mettez pas en fonction, les performances sont bonnes et le moteur réagit rapidement. La direction est bien dosée et précise, si vous laissez le mode Flexsteer en position Sport. Les freins sont à disques ventilés à l’avant et à disques pleins à l’arrière, tandis que l’antiblocage ABS est en équipement de série. La suspension semble un peu dure, mais il faudrait peut-être mettre le blâme sur les roues de 18 pouces chaussées de pneus de série 45.

Finalement, la Kia Rondo 2014 est un bon choix, mais voici mes conditions. D’abord, oublions la version à sept passagers. Ces deux places supplémentaires sont pratiquement inutilisables. Malheureusement, vous devrez aussi retirer l’EX Luxe de votre liste d’achats puisqu’elle impose le modèle sept passagers. Si vous choisissez un modèle cinq passagers, votre soute à bagages y gagnera en volume utilisable, puisque l’espace occupé par la banquette de troisième rangée est maintenant libre pour y mettre des objets. Enfin, entre la LX et la EX, le choix vous appartient, mais j’aurais le goût de vous suggérer la LX avec boîte automatique, car son équipement est très complet : Bluetooth, commandes au volant, sièges avant chauffants et régulateur de vitesse ne sont que quelques-uns des accessoires inclus dans cette version. Un autre bon coup de Kia!

Venez donner votre opinion sur la page Facebook d’AutoOpinion.ca. De plus, toutes les photos s’y trouvent. Vous n’avez qu’à cliquer sur « J’aime » pour y avoir accès!

Essai réalisé précédemment :

Conditions de l’essai

Réalisé du 23 au 27 septembre 2013.
Météo : Mi-soleil, mi-nuages, entre 3 et 20 °C.
Modèle essayé : Kia Rondo EX Luxe 2014
Assemblé à Gwangju, Corée du Sud
Prix selon www.kia.ca (26 janvier 2014) :
** LX : 21 795 $
** EX : 27 095 $
** EX Luxe : 30 795 $
Prix du modèle essayé : 32 495 $ + taxes
Distance parcourue : 392,7 km (51 % autoroute)
Consommation selon
Ressources Naturelles Canada :
** Ville : 9,2 L/100 km
** Route : 6,3 L/100 km
** Émissions de CO² : 3 634 kg/année
Consommation dans la vraie vie : 9,4 L/100 km
Régime moteur à 115 km/h : 2 100 tours/minute
Véhicule fourni par Kia Canada.
Photos prises à Ste-Élisabeth, Québec

1 commentaire:

daniel dicaire a dit...

J'ai acheter une rondo 2015 le mois de mai 2015 don ça fais une année que je l'ai.jai aucun prblème je suis très satisfaits de la voiture. C'est une très bonne voiture que je recommande.

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.
Google+