Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

19 décembre 2013

Essai routier: Chevrolet Trax 2013


Le proverbe dit : « Dans les petits pots, les meilleurs onguents. » Ça pourrait bien être vrai dans le cas du nouveau Chevrolet Trax 2013, un petit véhicule utilitaire sport dont l’ingénierie nous vient de Corée. En fait, vous prenez un châssis de Chevrolet Sonic, vous lui boulonnez une carrosserie de VUS, et voilà : un Chevrolet Trax. Ce petit VUS compte bien faire sa place un peu partout dans la famille General Motors, puisqu’il y a aussi une version Buick, l’Encore, et même une version Opel pour l’Europe, le Mokka. L’Australie comptera sur le Holden Trax et l’Angleterre, son Vauxhall Mokka. Bref, un petit utilitaire qui fait le tour du monde.

L’esthétique n’est pas vilaine. La partie avant a des ressemblances certaines avec l’Equinox. Le bouclier est très bas et il faut être vigilant en se stationnant pour qu’il ne heurte pas les chaînes de trottoir. Les ailes avant et arrière sont bombées afin de lui donner une allure costaude. La partie arrière est originale et les énormes feux, partie intégrante des ailes, font contraste avec la petitesse du véhicule. À noter, le hayon très bas qui vous aidera lors du chargement d’objets lourds. Les pare-chocs et les bas de caisse noir mat se marient bien avec le gris de mon véhicule d’essai.

Au Canada, le Chevrolet Trax 2013 se décline en quatre niveaux d’équipements. D’abord, mon test s’est déroulé au volant de la version la plus dépouillée, la LS, auquel GM avait ajouté la transmission automatique et l’air conditionné. Il faut dire que, très souvent, les manufacturiers offrent aux journalistes des véhicules passablement équipés. Les manufacturiers tentent ainsi de nous détourner de l’essentiel avec des gadgets. Pas cette fois-ci, la mécanique a pris le dessus sur le confort. Personnellement, je trouve cette version très intéressante, et elle le serait encore plus avec le régulateur de vitesse. Les autres déclinaisons sont la 1LT et la 2LT. Au haut de la gamme, la LTZ intègre presque tout ce qui est offert, les seules options étant la traction intégrale, le chauffe-carter d’huile et un toit ouvrant électrique.

On prend place facilement à bord du Trax 2013. Les portières sont larges et l’accès, tant à l’avant qu’à l’arrière est facile. Puisque le Trax est une extrapolation de la Sonic, les cadrans sont très semblables. Dans le Trax, il y a un cadran circulaire qui englobe le tachymètre et un cadran rectangulaire qui propose une foule de renseignements, de façon numérique. Contrairement à la Sonic, ces cadrans sont situés dans une nacelle, à l’abri des rayons du soleil. Le volant se prend bien en main et les seules commandes reproduites au volant sont celles du système Bluetooth et celles du système audio. D’ailleurs, il est intéressant de noter que le Bluetooth est en équipement de série, tout comme la prise USB pour les iPod. On voit que ce VUS veut séduire une clientèle jeune et garder les prix le plus bas possible. Le rangement est aussi une des forces du Trax, car, en plus du coffre à gants de bonnes dimensions, il y a un autre petit coffre au-dessus de celui-ci, là où est située la prise USB. Tout en haut du bloc central, au-dessus des buses de ventilation, un autre coffre de rangement, et pas seulement pour des lunettes de soleil!

Sous les buses de ventilation, le système audio offre l’essentiel : AM/FM et interface pour iPod (facile manipulable, en passant). Pas de lecteur CD, mais il faut dire que de plus en plus de constructeurs se sont aperçu que les automobilistes écoutent de plus en plus leur lecteur numérique, branché ou par Bluetooth. Le Trax de base n’offre pas cette dernière fonction. Plus bas, les trois molettes de la ventilation, faciles à manipuler. Finalement, un commutateur pour engager la protection des portières arrière afin que les enfants ne les ouvrent pas. Une prise 12V complète l’aménagement du bloc central.

Les passagers arrière seront assis confortablement à l’arrière puisque la banquette offre un bon confort, malgré le fait que le dossier est très plat et que l’espace pour les jambes est un peu juste lorsque les baquets avant sont reculés au maximum. Cette banquette se replie en sections 60/40 afin d’agrandir l’espace de chargement. Le mécanisme est plus compliqué qu’à l’habitude, car il faut relever l’assise, puis abaisser le dossier. Toutefois, cette procédure permet d’offrir un plancher presque plat pour le chargement de gros objet. D’ailleurs, la grandeur de la soute à bagages est impressionnante, compte tenu des dimensions du véhicule. Quelques petits espaces de rangement ont été judicieusement ajoutés autour du pneu de secours, ainsi que de chaque côté de la soute. Encore une fois, GM a optimisé tout l’espace.

Côté mécanique, tous les Chevrolet Trax 2013 offrent un moteur quatre cylindres turbocompressé ECOTEC de 1,4 litre. C’est le moteur qui est normalement disponible en option pour la Chevrolet Sonic. Sa puissance de 138 chevaux peut sembler un peu juste pour un VUS, mais ses 149 livres-pied de couple délivré à seulement 1850 tours/minute procurent des accélérations surprenantes. La boîte automatique à six rapports fait bien son travail. Un mode manuel est intégré à cette transmission, mais il ne s’agit pas de palettes au volant. C’est plutôt un petit bouton à bascule sur le côté du levier de vitesse. Ça ne fait pas très « sportif », mais si vous voulez changer les rapports vous-même, le changement est presque instantané. Ça peut aussi être utile pour rétrograder plus rapidement afin de doubler un autre véhicule.

Même s’ils sont dotés de l’antiblocage ABS, de l’aide au freinage d’urgence et de l’aide au démarrage en pente, les freins sont à disques à l’avant et à tambours à l’arrière. Seuls les modèles à traction intégrale ont droit à deux paires de disques. Leur puissance n’est pas mise en doute. La direction à crémaillère à assistance électrique ne donne pas beaucoup de sensations de la route et sa démultiplication pourrait être moins marquée. En certaines occasions, elle est légère. La suspension cogne parfois dure, mais rien de déplaisant. On parle ici d’une suspension d’utilitaire sport bas de gamme, donc pas très raffinée, mais son confort est tout de même bon.

Bien que mon véhicule d’essai ne possédait pas cet équipement, j’aimerais vous parler de MyLink, le système d’infodivertissement de Chevrolet. Comme les jeunes d’aujourd’hui sont de plus en plus collés à leur téléphone intelligent et que les forfaits de données sont plus généreux qu’auparavant, ceux-ci pourraient être intéressés par ce système. MyLink inclut un écran de sept pouces qui donne accès à une foule de fonctions. Lorsque vous lui reliez votre téléphone, vous avez accès à la lecture de musique en continu Bluetooth. Vous pouvez recevoir et faire des appels avec l’aide de commandes vocales, tout en gardant les mains sur le volant. Le Chevrolet Trax est le premier de sa catégorie à intégrer les commandes Siri d’Apple. Vous pourrez donc interagir avec votre iPhone par le biais de commandes vocales, directement par MyLink. Certaines applications peuvent aussi être intégrées à MyLink. TuneIn, qui permet de syntoniser des stations de radio du monde entier et BringGo, qui offre une solution de navigation GPS avec l’aide de votre téléphone. MyLink est de série sur les modèles 2LT et LTZ. En tant qu’amateur de gadgets, ça me semble être un beau système qui peut compléter la polyvalence de votre téléphone intelligent, à condition d’avoir un forfait de données en conséquence.

C’est une belle surprise que ce Chevrolet Trax 2013. Sa conduite est agréable. GM est en train de prouver qu’elle peut concevoir, avec ses partenaires coréens, des petits modèles qui servent de bons moyens de transport. Entendons-nous bien : l’habitacle fait très plastique, mais le design est jeune, l’assemblage est bon et le rendement du petit moteur est excellent. De plus, la consommation d’essence est bonne. On peut évidemment ajouter plus d’équipements pour plus de sous, mais d’autres modèles viendront alors entrer en compétition avec le petit Trax. Si, toutefois, pour le prenez pour ce qu’il est, un petit VUS sans prétention pour vous mener du point A au point B, le Chevrolet Trax devient très intéressant.

Venez faire vos commentaires sur la page Facebook d’AutoOpinion.ca. Toutes les photos s'y trouvent également. Vous n’avez qu’à cliquer sur « J’aime » pour y avoir accès!

Conditions de l’essai

Réalisé du 16 au 21 octobre 2013.
Météo : Beaucoup de pluie, peu de soleil, entre 0 et 17 °C.
Modèle essayé : Chevrolet Trax LS 2013
Assemblé à San Luis Potosi, Mexique
Prix selon www.chevrolet.ca (19 décembre 2013) :
** LS : 20 295 $
** 1LT : 25 105 $
** 2LT : 27 400 $
** LTZ : 29 280 $
Prix du modèle essayé : 23 095 $ + taxes
Distance parcourue : 569,2 km (58 % autoroute)
Consommation selon
Ressources Naturelles Canada :
** Ville : 8,1 L/100 km
** Route : 5,9 L/100 km
** Émissions : 3 266 kg/année
Consommation dans la vraie vie : 7,2 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 2 050 tours/minute
Véhicule fourni par General Motors Canada.
Photos prises à Ste-Élisabeth, Québec.

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+