05 juillet 2017

Roadtrip Nouveau-Brunswick Jour 1 : faire de la route

Près de la frontière Québec / Nouveau-Brunswick
Vous le savez, j’ai le syndrome du bout de la route. Donc, si vous me proposez de faire 800 kilomètres de route, la réponse est assurément oui! Pour aller à Anse-Bleue de mon domicile, il faut prendre l’autoroute 40, traverser le fleuve à Québec, prendre l’autoroute 20 jusqu’à Rivière-du-Loup, suivre la 185 (et la 85) jusqu’à la frontière du Nouveau-Brunswick. Par la suite, c’est la Transcanadienne 2 jusqu’à St.Leonard alors qu’on prend la route 11 et 17 jusqu’à Anse-Bleue. Si, comme moi, vous suivez votre GPS, celui-ci vous suggèrera surement de prendre la route 180 à St-Quentin. NE LE FAITES PAS! Cette route est dangereuse et je ne comprends pas pourquoi le gouvernement l’a numérotée. L’an dernier, il y avait des cratères de la grosseur d’une Smart (j’exagère à peine) et il n’y a aucun service sur 135 kilomètres : pas d’essence, ni restaurant, ni guichet de banque et surtout, peu de service cellulaire. Si vous tombez en panne, bonne chance!



Le système de navigation intégré de notre Kia Niro 2017 d’essai a fait un excellent travail pour nous diriger. Il nous a suggéré lui aussi la route 180, suggestion que nous avons ignorée en continuant sur la 11. Sur le trajet, il y a des endroits où les pentes sont assez importantes puisque nous sommes dans les Appalaches. C’est le seul endroit où la puissance du Niro a montré des signes de faiblesse. Pleinement chargé et avec deux passagers, le manque de chevaux-vapeur faisait aussitôt rétrograder la transmission d’un ou deux rapports. C’est d’ailleurs dans cette section du trajet que la moyenne de consommation a été la plus importante, atteignant 6,0 L/100 km. Ailleurs, sur autoroute à 115 km/h, on parle plus de 5,2 ou 5,3 L/100 km.
Une belle halte routière à Kedgwick, NB
Ma femme et moi sommes arrivés aux mêmes conclusions concernant le Kia Niro sur autoroute. Les sièges sont confortables, mais la suspension est dure. Pour elle, c’est un défaut alors que pour moi, c’était plutôt une bonne nouvelle puisque la tenue de route en est d’autant améliorée. La vivacité du moteur est aussi appréciable. Il n’y a que lors d’un départ rapide qu’on sent une petite hésitation de la transmission. Autre léger irritant : l’habitacle est bruyant et on entend beaucoup les bruits de la route. Entre une chaussée neuve en béton et une chaussée délabrée en asphalte, le niveau sonore augmente beaucoup. J’ai l’impression que les jantes de 18 pouces et pneus à taille basse de série 45 du modèle Touring sont à l’origine de ces deux faits. Pour le reste, la conduite est agréable. Merci au régulateur de vitesse adaptatif qui permet de suivre des véhicules plus lents sans avoir à le désactiver.
Parlant de ce régulateur de vitesse, j’en ai fait un usage intelligent intensif puisque je me suis aperçu que mon pied droit est trop lourd! Je m’explique. Lorsque nous n’avons pas besoin d’accélération vive, notre pied droit conserve tout de même une petite pression sur l’accélérateur. Avec un véhicule hybride, ça semble souvent suffisant pour conserver le moteur à essence en marche. Le régulateur de vitesse semble faire un meilleur travail que mon pied droit sur la route, ce pour quoi cet usage abusif du « cruise control ».
Devant notre chalet à Anse-Bleue, NB
J’arrive donc à la conclusion que le Kia Niro 2017 est un excellent véhicule pour faire de la route et que la consommation d’essence enregistrée en roulant en ville n’augmente pas beaucoup lorsqu’on prend la route. Ainsi, à 115 km/h, il arrive que la motorisation ne soit qu’électrique pendant quelques secondes. Encore plus à 105 km/h. Une Toyota Prius ne fonctionne jamais en mode tout électrique au-dessus de 40 km/h. Ce n’est que quelques gouttes de carburant économisées, mais c’est pour ça qu’on achète un véhicule hybride.

2 commentaires:

Ciro Sciacqualaquaglia WallStreet New York - Naples a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Ciro Sciacqualaquaglia WallStreet New York - Naples a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.
Google+